Archive for mai, 2011

Les Français prêts à abandonner leur enseigne traditionnelle pour une banque en ligne

mercredi, mai 4th, 2011

Ne cessant de faire de nouveaux adeptes, grâce aux tarifs attractifs qu’elles affichent et aux nombreux services innovants auxquels elles ont donné naissance, les banques en ligne gagnent peu à peu du terrain sur leurs homologues plus traditionnelles et tendent, aujourd’hui, à les dépasser, comme le montre la nouvelle étude Crédoc-monabanq., qui vient de dégager le profil des usagers de ces nouveaux prestataires, fraîchement apparus sur ce marché et qui réussissent tout de même, malgré l’immobilisme chronique dont souffre ce dernier, à le révolutionner.

Cette enquête montre, tout d’abord, que plus de la moitié de nos compatriotes utilisent désormais la plate-forme électronique de leur enseigne pour consulter le solde de leur compte, ainsi que pour y effectuer les opérations courantes, raison pour laquelle les banques dématérialisées ont le vent en poupe, celles-ci offrant des opportunités toujours plus intéressantes dans ce domaine, le nombre d’outils pratiques mis à la disposition des clients ne cessant d’augmenter.

Si « l’enquête de l’an dernier brossait un panorama plus large qui écrasait les chiffres de la banque en ligne par rapport à ce que représente la banque de réseau en France », comme l’explique le Directeur Général de monabanq., Alain Colin, cette fois-ci, ce sont les banques en ligne qui ont réellement été placées au centre de cette étude, montrant des progrès encourageants, même si, à l’heure actuelle, le nombre total de personnes utilisant ces nouveaux services peine encore à dépasser les 3 millions.

En effet, à ce jour, 12 % des usagers des banques en ligne en ont fait leur établissement bancaire principal, c’est-à-dire qu’ils y domicilient leur salaire, tandis que 31 % supplémentaires prévoiraient de suivre cet exemple, soit près d’un sur trois, ceux-ci représentant donc une marge de progression importante, même si Alain Colin se rend bien compte que « le passage à l’acte est toujours en dessous du déclaratif » et que cela risque de prendre « un à deux ans, voire plus, pour se concrétiser », dans la mesure où 94 % des personnes conservent toujours le compte bancaire qu’elles détenaient auparavant dans une agence classique.

L’autre point positif qu’il est possible de noter réside dans le fait que les clients des banques en ligne n’hésitent pas, au fil du temps, à souscrire des produits toujours plus nombreux, 20 % d’entre eux faisant même appel, généralement au bout de cinq ans, aux services d’une seconde enseigne dématérialisée, ouvrant donc un avenir plutôt prometteur à l’ensemble de celles-ci.

Ces souscriptions multiples sont d’autant plus vraies auprès de banques en ligne, 91 % de leurs usagers détenant, par exemple, un livret d’épargne en complément contre 85 % tous ménages confondus, l’assurance vie suivant ce même mouvement avec 52 % contre 42 %, l’investissement boursier faisant apparaître une différence encore plus importante avec 41 % contre 19 %, l’accès aux marchés financiers se trouvant grandement simplifié sur ces plates-formes de trading extrêmement performantes.

Ce sont d’ailleurs les performances affichées par les produits d’épargne qui ont attiré les clients vers les banques en ligne, pour 66 % d’entre eux, juste devant les tarifs avantageux également pratiqués, pour 62 %, et la plus grande autonomie procurée, pour 54 % ; des usagers eux-mêmes plutôt jeunes et parisiens, près du tiers d’entre eux ayant entre 25 et 34 ans, diplômés, la même proportion bénéficiant au minimum une licence, et propriétaires de leur logement, pour près des trois quarts d’entre eux.

Tookam.com, une banque en ligne surprenante

lundi, mai 2nd, 2011

Depuis le développement des technologies de la télécommunication et l’apparition de connexions à Internet toujours plus rapides, les établissements bancaires se sont peu à peu tournés vers ce nouveau mode de communication pour renforcer leurs liens avec leurs usagers, les plus avancés en la matière restant toutefois les banques en ligne, dont les plates-formes offrent la possibilité d’accéder en permanence à l’ensemble des services bancaires, depuis son  domicile, et encore plus récemment, grâce aux nouvelles applications à destination des smartphones, de n’importe quel endroit.

Forte de ce constat, une équipe d’internautes s’est alors associée au Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne pour mettre au point et lancer une nouvelle formule, par l’intermédiaire du site Internet Tookam.com. Basée sur l’utilisation des réseaux sociaux dont le développement a connu une progression fulgurante ces dernières années, cette nouvelle forme d’établissements bancaires se veut résolument plus proche de ses usagers, avec lesquels elle entend bien mettre en place une relation « directe, utile et décomplexée ».

S’appuyant sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter, pour offrir à sa clientèle une nouvelle manière de dialoguer avec son conseiller, Tookam.com adopte ainsi une approche spécifique du domaine bancaire, cultivant sa particularité, l’enseigne « pondue par le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne » se veut ainsi « élevée en liberté » et propose à ses usagers un certain nombre de produits particulièrement innovants.

A l’heure actuelle, une offre particulièrement attractive peut y être remarquée, comprenant la fourniture d’une carte de paiement pour seulement 1 € et la possibilité de trouver un livret d’épargne présentant une rémunération très attractive, avec une part importante également, laissée par l’enseigne, à la solidarité, par l’intermédiaire notamment de la monnaie spécialement développée à cet effet, les Tookets, qui peuvent être cumulés par l’utilisation des différents services souscrits et reversés à l’association de son choix, permettant ainsi d’introduire une dimension solidaire à la gestion quotidienne de son budget.

Ayant élaboré une offre particulièrement attractive, pour la majorité des opérations les plus courantes, dans la gestion de son argent quotidien, ne faisant apparaître aucun frais supplémentaire, l’enseigne se distingue de la concurrence des autres banques en ligne par le ton adopté, rompant avec le traditionnel sérieux de ce secteur, Tookam.com abordant le sujet de manière totalement différente, en parfait accord avec la volonté marquée de parler d’argent très librement.

Élaborée en partenariat avec le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne, la plate-forme Tookam.com vient ainsi apporter une nouvelle dimension à la commercialisation de services bancaires par Internet, en adoptant un ton beaucoup plus décontracté et en tirant profit d’un certain nombre de solutions innovantes, jusque-là laissées de côté par les banques en ligne, avec l’utilisation notamment des réseaux sociaux tels que Facebook, ou encore Twitter, permettant ainsi à l’enseigne d’introduire une certaine proximité avec ses usagers et de faire découvrir, à ces derniers, une nouvelle manière d’aborder les services financiers et de profiter de meilleurs rapports avec son conseiller afin de tirer avantage de cette relation pour bénéficier, à tout instant, des meilleures opportunités.

Offre de 30 euros chez Boursorama Banque

dimanche, mai 1st, 2011

Offre valable pour toute première ouverture, effectuée entre le 01/05/11 et le 31/05/11 (date de réception du dossier par Boursorama faisant foi ou date de signature en ligne de la demande d’ouverture de compte) d’un compte individuel ou joint Boursorama Essentiel+, et réservée à toute personne bénéficiaire d’un « Code Offre Commerciale – Opération du 01/05/11 au 31/05/11 ». La somme de 30€ sera portée au crédit de ce compte dans le mois qui suivra son ouverture effective. Offre limitée à une seule offre par personne ou par foyer fiscal dans le cas d’un compte joint et non cumulable avec d’autres offres promotionnelles Boursorama Banque. Offre limitée aux dossiers d’ouverture conformes dès le 1er envoi (l’ensemble des pièces justificatives précisées sur le dossier doivent être jointes). En cas de non conformité d’au moins un des éléments demandés sur le dossier, Boursorama ne procédera pas au versement de la prime. Offre non cumulable avec d’autres offres promotionnelles Boursorama Banque.