Archive for août, 2011

ING Direct sponsorise votre rentrée avec une prime de 60 euros

mercredi, août 31st, 2011

A l’occasion d’une des périodes les plus charnières de l’année, à savoir la rentrée, la banque en ligne ING Direct vous propose une offre que vous ne pourrez pas refuser. Après des vacances délicieuses, vos batteries sont rechargées à bloc pour affronter le quotidien, d’autant plus qu’ING Direct va vous donner une bonne raison d’ouvrir un compte courant chez elle. Pour toute souscription et sous réserve de validation, cette banque en ligne vous rétribuera une prime de 60 Euros qui seront directement versés sur votre compte courant préalablement créé. Une aubaine pour enfin tenter l’expérience de la banque en ligne. Cette offre est d’une durée limitée puisqu’il sera possible d’y souscrire qu’entre le 1er septembre et le 27 septembre 2011. Cette dernière est limitée à une prime par personne et par compte courant pour toutes les personnes majeures résidant dans l’hexagone. L’ouverture d’un compte courant sera effective lors de la validation de tous les documents demandés dument complétés et signés par le titulaire du compte courant. Les demandes réalisées par papier disposeront d’un laps de temps courant jusqu’au 4 octobre. L’activation quant à elle sera validée lors du premier dépôt de la somme définie au préalable (avant le 31 octobre 2011). Celui-ci peut être réalisé par virement et par chèque bancaire. Une fois toutes ces conditions remplies, votre prime vous sera créditée.

La BNP Paribas invente l’ouverture de compte bancaire via Twitter

lundi, août 29th, 2011

BNP Paribas continue à proposer des solutions innovantes à ses clients. Ainsi, la banque offre à présent la possibilité d’ouvrir un compte sur sa Net Agence en passant par twitter.

La Net Agence, qui est l’agence en ligne de BNP Paribas, fait également l’objet d’une toute nouvelle campagne de publicité.

Ouvrir un compte bancaire via Twitter est donc maintenant possible avec la BNP Paribas. En passant par ce réseau, les internautes peuvent ouvrir un compte à la Net Agence et rejoindre ainsi les 12 000 clients de la banque en ligne.

Avec la Net Agence, ils bénéficient de toutes les offres d’une banque en ligne mais aussi de tous les atouts d’une grande banque traditionnelle. Ils peuvent gérer en intégralité leur compte via Internet tout en gardant un conseiller dédié. Il est également possible pour les clients de la Net Agence de se rendre en agence quand il le désire.

Le client gère sa relation avec la banque comme il le souhaite en passant d’une interaction virtuelle à une interaction réelle selon ses envies. C’est la totale liberté.

Sur la Net Agence, les conseillers sont experts dans tous les domaines de la banque : gestion quotidienne, crédit immobilier, assurance auto. Des solutions bancaires touchant tous ces domaines sont proposés aux clients car l’ambition de la  BNP Paribas est d’assurer la meilleure relation client possible.

Innover est également très important pour cette banque. La création de la Net Agence le prouve. De plus, la BNP Paribas a été la première banque à être présente sur  l’iPad.

Par ailleurs, les clients de la banque peuvent réaliser leur opérations bancaires à partir de leur mobile. Plus de 350 000 clients utilisent ce service chaque mois.

Autre initiative innovante : en juin 2010 à Nice,  c’est inédit, la banque propose une offre de paiement mobile. Ce service est attendu dans d’autres grandes villes françaises.

De plus, la BNP Paribas, en association avec Orange, va lancer, dès novembre 2011, une offre de services bancaires mobiles.

Pour promouvoir tous ses services innovants, la banque joue la carte de l’originalité. Elle propose pour cela, des publicités mettant en scène de vrais conseillers avec leurs vrais clients.

Initiée en 2010, cette stratégie de communication intitulée « Parlons Vrai » continue avec le lancement, le 28 août dernier, de sa quatrième vague de publicités.

Elles sont visibles sur les principales chaînes hertziennes et thématiques ainsi que sur Internet.

Dans ce dernier spot publicitaire, on peut y suivre Mamoudou, client de La Net Agence et Imène, sa conseillère qui gère sa relation bancaire quotidienne.

La difficile mise en place du fichier positif

mercredi, août 24th, 2011

Ayant récemment fait l’objet de différents bouleversements, le monde du crédit doit notamment voir apparaître un fichier positif, registre national dans lequel se trouveraient répertoriés l’ensemble des emprunts contractés par les particuliers, afin que, avant d’accorder la souscription d’un nouveau prêt, chaque organisme puisse vérifier la solvabilité de leurs futurs clients.

Devant la difficulté de cette tâche, le comité chargé de celle-ci a alors remis un rapport à François Baroin, actuel Ministre de l’Economie et des Finances, pour lui faire part de ses remarques. La Fédération Bancaire Française a, elle aussi, à son tour, immédiatement donné son avis sur les recommandations qui y sont formulées et notamment sur le fait d’y conserver des données très détaillées, risquant, selon elle, d’aboutir à un fichier non seulement extrêmement lourd, mais également très coûteux, pour une efficacité encore non prouvée. Un dialogue avec les banques sera toutefois ouvert jusqu’au 15 septembre pour que chacun puisse s’exprimer librement sur ce sujet.

Les professionnels du secteur ont d’ailleurs déjà émis quelques impressions quant à la constitution d’un tel fichier, qui ne leur semble vraisemblablement pas indispensable si l’on considère le fait que les dossiers de surendettement ne sont généralement pas déposés suite à une accumulation trop importante d’emprunts, mais surviennent bien souvent à la suite d’une baisse de revenus liée à toutes sortes d’événements de la vie : perte d’emploi, maladie, divorce… Ce qu’ils considèrent en revanche très utile reste toujours la réforme du Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers, afin de rendre celui-ci plus lisible pour qu’ils fournissent de meilleures informations avant l’octroi d’un prêt.

Kwixo rend les échanges d’argent toujours plus faciles

mardi, août 23rd, 2011

Apparu il y a quelques mois déjà, Kwixo, moyen de paiement à utiliser entre particuliers, ou sur un site marchand, a, pour se faire mieux connaître du grand public, mis en place une campagne publicitaire originale, visant à marquer les esprits, puisque se déroulant dans une communauté de naturistes et posant la question humoristique de savoir, dans ce cas-là, où ranger un portefeuille.

Solution proposée à tous, quel que soit l’établissement bancaire dans lequel se trouve domicilié le compte, celle-ci permet, depuis son téléphone mobile de nouvelle génération, de réaliser toutes sortes de transactions.

Novateur, ce système se devait donc également d’être vanté par des spots publicitaires tout aussi pertinents, ceux-ci s’adressant, comme ils l’indiquent eux-mêmes à une génération Y, tout à fait favorable à l’utilisation de leur téléphone portable comme moyen de paiement.

Elaborée par l’agence BETC, cette campagne se compose de plusieurs films, d’une durée variant entre 20 et 30 secondes, dans lesquels il est possible de retrouver quelques personnages récurrents permettant ainsi de suivre leurs aventures et de créer un lien avec le spectateur.

Arborant leur téléphone mobile, attaché autour de leur cou, grâce à un lien prévu à cet effet, les acteurs de ces publicités montrent bien toute la simplicité d’utilisation de cette solution, qui apparaît même comme le premier argument pour inciter les usagers à adopter ce système, offrant lui-même une grande souplesse pour transférer de l’argent entre différents comptes bancaires de particuliers, ou pour régler ses achats en ligne.

BNP Paribas assure aussi votre habitation

lundi, août 22nd, 2011

Particulièrement reconnue pour ses prestations en matière de services bancaires, la banque BNP Paribas a aussi su, au cours de son existence, diversifier son activité pour proposer des services complémentaires tout aussi avantageux, tels que des prestations d’assurances, permettant ainsi à ses usagers de regrouper l’ensemble de leurs contrats auprès d’un seul prestataire, simplifiant grandement la gestion de ceux-ci et permettant de retrouver, encore une fois, la qualité de ce grand groupe.

Accordant une place particulièrement importante au bien immobilier, BNP Paribas a ainsi développé une offre complète d’assurance habitation, déclinées en cinq formules et désignées sous les appellations : Étudiant, Éco, Confort, Confort Plus et Propriétaire Non Occupant, qu’il est possible de compléter par les multiples options proposées par l’établissement, permettant ainsi à chacun de trouver la formule la plus adaptée à ses besoins.

Entendant offrir à l’ensemble de ses usagers une protection de base particulièrement complète, BNP Paribas a aussi inclus, dans tous ces contrats, un certain nombre de prestations particulièrement intéressantes, afin notamment de pouvoir bénéficier d’un service d’assistance à domicile lors de la survenue d’un sinistre, de conseils juridiques gratuits par téléphone, ainsi que d’une garantie en responsabilité civile, apportant ainsi les éléments nécessaires à la meilleure protection d’un bien immobilier.

Avec la mise en place de ses offres d’assurances, BNP Paribas apparaît aujourd’hui comme une véritable bancassurance, donnant la possibilité à chacun de trouver les garanties adaptées à ses besoins tout en bénéficiant de la disponibilité et de la qualité de services de ce grand groupe bancaire français, chacun disposant alors des meilleures solutions possibles aussi bien dans le domaine des services bancaires que de l’assurance.

La Fédération Bancaire Française toujours aussi confiante envers les banques françaises

dimanche, août 21st, 2011

Ayant fait, ces derniers temps, l’objet d’un certain nombre de rumeurs concernant leur santé, aboutissant à une certaine agitation sur les marchés financiers, les établissements bancaires se trouvent aujourd’hui confrontés à un bon nombre de difficultés, motivant il y a peu une intervention du gouverneur de la Banque de France, Christian Noyer, qui n’a pas hésité à réaffirmer toute sa confiance aux acteurs de ce secteur.

Adoptant une position identique, la Fédération Bancaire Française vient ainsi aujourd’hui publier un communiqué reprenant la même position, face aux rumeurs insistantes de faillite de la Société Générale et de dégradation de la notation des banques françaises, réaffirmant que les évolutions récentes des marchés financiers n’affectaient en rien la santé des établissements bancaires français, dont le mode de fonctionnement assure une grande fiabilité.

S’appuyant sur les résultats publiés au premier semestre par l’ensemble des acteurs du secteur, la FBF vient ainsi souligner la bonne santé de l’ensemble des établissements bancaires français, ceux-ci disposant, en effet, selon elle, de fonds propres largement supérieurs aux exigences de la réglementation actuelle, leur bonne tenue se trouvant même confirmée par les résultats des tests effectués par les autorités européennes en juillet dernier et par l’Autorité de Contrôle Prudentiel.

Saluant ainsi la bonne tenue des établissements bancaires français, la FBF met en avant la surveillance étroite assurée par les autorités et la fiabilité des mesures adoptées, ayant permis une augmentation de 5 % des crédits à l’économie et de 9,1 % aux particuliers, ces derniers bénéficiant notamment d’emprunts immobiliers à des taux relativement bas, permettant ainsi d’entretenir la bonne santé et l’efficacité du système bancaire français.

BNP Paribas réaffirme son engagement en faveur du septième art

samedi, août 20th, 2011

Ayant depuis maintenant de nombreuses années décidé d’apporter son soutien au septième art, le grand groupe bancaire français BNP Paribas se trouve aujourd’hui impliqué dans un certain nombre d’actions de promotion du cinéma, telles que la très connue Fête du Cinéma, ou encore la Rentrée du Cinéma, qu’il organise en partenariat avec la Fédération Nationale des Cinémas Français, permettant ainsi aux amateurs, tout comme au grand public, de bénéficier de tarifs particulièrement avantageux, pour profiter des nombreuses sorties de films tout en réalisant des économies relativement propices à la découverte de nouvelles œuvres et de nouveaux talents.

Visant à augmenter la fréquentation des salles de cinéma, l’organisation de cet événement constitue un événement véritablement marquant du mois de septembre, celui-ci rassemblant plus d’un million de spectateurs à l’intérieur des salles obscures et proposant, pour l’occasion, des conditions tarifaires extrêmement attractives, l’engagement du grand groupe bancaire BNP Paribas, pour ce type de rassemblements, venant ainsi concrétiser un peu plus d’une vingtaine d’années d’actions en faveur de la production audiovisuelle française et compléter ainsi avantageusement les financements accordés aux divers projets de réalisation auxquels participent déjà l’enseigne.

Afin de donner à La Rentrée du Cinéma la meilleure visibilité possible, le groupe bancaire BNP Paribas a aussi mis en place un jeu concours ouvert à tous, permettant de gagner quelques 200 000 contremarques garantissant de bénéficier de tarifs toujours plus réduits, ramenant, en effet, le coût de la place de cinéma à seulement 3,50 €, les amateurs ayant alors l’opportunité de profiter pleinement de cet événement, ou encore, aux moins passionnés, de découvrir des œuvres qu’ils n’auraient jamais été voir, pour un prix limité, faisant que les salles de cinéma élargissent encore un peu plus leur public.

Ne nécessitant, pour participer, que de compléter le bulletin d’inscription, disponible sur la plate-forme Internet spécialement prévue à cet effet par BNP Paribas entre le 12 août et le 14 septembre, avant de demander aux participants de choisir l’un des personnages présents sur l’image qui leur est alors présentée pour savoir qui seront les heureux gagnants de l’une des 200 000 contremarques mises en jeu, le concours s’avère tout à fait simple d’accès. Pouvant être réalisée jusqu’à 5 fois par participant, cette opération permettra ainsi de réunir autant d’entrées à 3,50 € et donc de profiter pleinement de la chance qui est offerte.

Venant ainsi confirmer la grande implication du groupe bancaire BNP Paribas dans la production cinématographique, l’organisation d’événements tels que la Rentrée du Cinéma est l’occasion pour le grand public de découvrir, à moindres frais, des œuvres moins médiatisées que les superproductions hollywoodiennes, permettant notamment, aux films français ne bénéficiant pas de l’attention des journaux, de trouver plus facilement leurs spectateurs, venant ainsi compléter l’effort déjà entrepris par l’enseigne depuis maintenant de nombreuses années et concrétisé, depuis l’année 2010, par le partenariat conclu avec le cinéma Le Trianon, lieu mythique pour tous les cinéphiles français, ou encore l’aide à l’organisation de nombreux festivals à travers toute la France, le plus prestigieux en la matière restant bien entendu le Festival de Cannes.

Vers la disparition des billets de banque en francs le 17 février 2012

vendredi, août 19th, 2011

Créée le 18 janvier 1800, par le Premier Consul Bonaparte, la Banque de France s’est tout d’abord vue confier la lourde tâche de relancer l’économie du pays après la révolution, passant notamment par l’émission d’une monnaie scripturale destinée à faciliter la réalisation de transactions tout en faisant oublier l’échec de l’assignat.

Devant à la fois rester simple d’utilisation et présenter l’ensemble des garanties nécessaires à la réalisation de transactions, le billet a connu, au fil du temps, un certain nombre d’évolutions, constituant aussi une bonne occasion de rendre hommage aux grands personnages qui ont fait l’histoire de la France, tels que Quentin de la Tour, Eugène Delacroix, Montesquieu, Blaise Pascal.

Fixé par le traité de Maastricht de 1992, l’abandon des billets nationaux pour des formules en euros s’est ainsi accompagné de la mise en place d’une grande campagne d’échanges visant au remplacement complet des anciens moyens de paiement libellés en francs, la fin de celle-ci étant prévue pour le 17 février 2012.

Devant faire l’objet d’un échange auprès d’une implantation locale de la Banque de France, les anciennes formules d’une valeur de 20, 50, 100, 200 et 500 francs devront ainsi être rapportées par leur détenteur et remplacées par l’établissement par le versement des montants correspondants en euros, c’est-à-dire respectivement 3,05, 7,62, 15,24, 30,49 et 76,22 euros, selon la parité déterminée par le traité de Maastricht.

Marquant la dernière étape du passage à l’euro, la fin de l’échange des billets libellés en francs retirera ainsi à ceux-ci toute valeur, laissant ces documents aux collectionneurs, qui ne manqueront certainement pas de rechercher les spécimens les plus rares.

« Mon Assistant Auto », un outil indispensable à tout automobiliste

vendredi, août 19th, 2011

S’intéressant réellement à tous les aspects du quotidien de ses usagers, BNP Paribas développe ainsi des applications pour smartphones toujours plus nombreuses, « Mon Assistant Auto » fait donc partie de celles-ci et propose alors de suivre, au plus près, l’entretien d’un véhicule, simplifiant donc grandement la tâche de l’automobiliste.

Permettant de conserver, en permanence, avec soi, la liste de tous les numéros d’urgence utiles, mais aussi de dresser une check-list des différents contrôles à réaliser avant de prendre la route, ou bien encore de connaître les formalités à remplir lors de la survenue d’un accident et de pouvoir être mis en relation avec le centre de gestion des sinistres, cette solution, offerte gratuitement à tous, garantit de toujours connaître les réactions à avoir.

Donnant aussi l’opportunité de mettre en place des alertes afin de se voir rappeler par exemple la date du prochain contrôle technique à prévoir, cet outil peut rapidement se rendre indispensable tant son champ d’action est large, celui-ci pouvant même transformer le téléphone mobile en lampe torche, très pratique, en cas de panne notamment.

Au-delà de tous ces atouts déjà non négligeables pour l’usager, cette application apparaît aussi, pour l’enseigne, comme un moyen idéal de faire connaître ses deux formules d’Assurance Auto BNP Paribas au plus grand nombre, de faire découvrir tous les avantages de faire appel aux solutions proposées ici et pourquoi pas de déclencher quelques souscriptions supplémentaires, les automobilistes pouvant effectivement être séduits par l’étendue de la protection fournie et l’attractivité des tarifs affichés.