Archive for février, 2012

BNP Paribas distingué une nouvelle fois par le classement The Banker

mardi, février 7th, 2012

Héritier du Comptoir National d’Escompte de la Ville de Paris, fondé en 1848, le grand groupe bancaire français BNP Paribas représente aujourd’hui un nom particulièrement important dans ce secteur très concurrentiel, constituant, pour l’ensemble des usagers, un gage de sécurité et de performance, qui lui permet désormais de figurer parmi les plus grands noms du domaine bancaire européen.

Apparaissant, pour les entreprises, comme un bien particulièrement important, la marque fait ainsi l’objet de toutes les attentions, celle-ci se voyant généralement attribuer, par certains spécialistes, une valeur, à l’image du magazine The Banker, qui réalise, chaque année, un classement de la valeur des marques bancaires, basé sur les informations recueillies auprès du cabinet Brand Finance et dont l’arrivée reste particulièrement attendue par l’ensemble des professionnels du secteur.

Venant tout juste d’être publiés, dans le numéro du mois de février, les derniers résultats ont ainsi permis de distinguer le groupe bancaire français BNP Paribas, qui parvient à décrocher la première place des marques européennes, avec une valeur de 12,2 milliards d’euros, lui permettant même de figurer au huitième rang mondial pour cette année 2012, marquant une progression de quatre places par rapport à l’édition précédente.

Mettant, une nouvelle fois, en avant la bonne réputation du groupe BNP Paribas, ce nouveau classement permet ainsi à la marque de se distinguer encore, saluant les nombreux efforts réalisés par chacun des collaborateurs de l’établissement, pour apporter, à l’ensemble des usagers, les meilleurs services possibles, faisant pour cela appel à tous les moyens qu’ils ont, à présent, à leur disposition.

BNP Paribas aux côtés de l’Adie pour la semaine du microcrédit

lundi, février 6th, 2012

L’Adie, l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique, organise du 6 au 10 février 2012 la semaine du microcrédit. Pour sa 8ème édition, son partenaire historique BNP Paribas est au rendez-vous.

Depuis 2005, l’Adie programme cette manifestation pour que des porteurs de projets rencontrent des conseillers permanents et bénévoles de l’association ainsi que des micro-entrepreneurs en activité qui témoignent de leur parcours. Cette semaine est un rendez-vous crucial pour discuter de la viabilité d’un projet et lui donner des perspectives concrètes. D’envergure nationale, la semaine du microcrédit  prend la forme de multiples événements locaux dans la France entière et les DOM-TOM.

Cette année, l’événement prend une dimension particulière à l’approche des élections présidentielles. C’est l’occasion d’attirer l’attention des candidats et de l’opinion publique sur les solutions du microcrédit et de la création d’entreprise comme une réponse viable au problème du chômage.

Un partenariat de longue date

Cette conviction est partagée par BNP Paribas qui s’implique depuis plus de quinze ans dans le développement du microcrédit, considéré comme un levier contre le chômage et l’exclusion.  Le groupe a développé un pôle microfinance qui participe à diverses institutions spécialisées, dont l’Agence Française de Développement (AFD), qui soutiennent l’essor des micro-entreprises dans les pays en voie de développement, le micro financement apparaissant comme un moyen actif de faire reculer la pauvreté.

C’est en 1993 que BNP Paribas a rejoint l’Adie et elle est devenue la première banque commerciale à nouer un partenariat national pour tout son réseau d’agences. Le 31 janvier dernier, le groupe bancaire a renouvelé et enrichi son partenariat triennal avec l’Adie. Le nouveau dispositif prévoit le versement sur 3 ans d’une subvention de 3,5 millions d’euros, une ligne de crédit de refinancement à hauteur de 6 millions d’euros et lance le programme « engagés ensemble pour l’emploi ». Ce nouveau point du partenariat facilite l’accès des porteurs de projets à un financement de l’Adie via les 2 250 agences de BNP Paribas. Grâce à ce volet social complémentaire, la Banque de Détail et la Fondation BNP Paribas confirment leur engagement en faveur des populations des quartiers populaires.

De multiples actions concrètes

Au titre de cet engagement, il faut rappeler le « Projet Banlieues » lancé en 2006 grâce auquel 12 nouvelles antennes Adie dédiées au microcrédit ont ouvert leurs portes et soutenu la création de plus de 2 600 micro-entreprises, soit plus de 3 300 emplois supplémentaires.

La banque a également entrepris de soutenir le bénévolat de compétences auprès de ses collaborateurs actifs et retraités. Elle s’est dotée en 2009 d’une structure spécifique : l’association BCS (Bénévolat de Compétences et Solidarité avec BNP Paribas). 300 candidats se sont présentés et 150 sont devenus accompagnateurs bénévoles de ces créateurs d’entreprise auxquels l’Adie a accordé un microcrédit.

De même, BNP Paribas Personal Finance, filiale spécialisée dans les crédits aux particuliers sous la marque Cetelem, contribue à soutenir l’action de l’Adie en assurant depuis 2004 le transfert des compétences de ses collaborateurs en matière de formation et d’outils d’aide à la décision. Au-delà de l’action concertée avec l’Adie, BNP Paribas Personal Finance s’est engagée en 2006 auprès de la Caisse des Dépôts à accorder des prêts sociaux à des personnes exclues du crédit bancaire.

Profitez de ces trois jours de téléchargement gratuit pour tester l’application Linxo sur iPhone

jeudi, février 2nd, 2012

Apparu au mois de septembre 2010 et ayant décidé de se faire davantage connaître du grand public, Linxo propose, à l’heure actuelle, le téléchargement gratuit, à tous ses nouveaux utilisateurs, et ce, jusqu’au 3 février seulement, cette offre n’ayant été mise en place que pour une durée de 72 heures, la plate-forme marquant ainsi, de son originalité, ce début d’année. Service destiné aux détenteurs d’un iPhone, cette application, qui permet d’agréger l’ensemble des comptes bancaires et des livrets d’épargne ouverts auprès de différents établissements, se révèle être très utile pour la gestion quotidienne de son argent.

Soutenu par Oséo, TelecomParitech, Scientipôle Initiative et Pôle Finance Innovation, ce dispositif simplifie réellement la consultation des données bancaires, de ses utilisateurs, que celui-ci collecte, de manière automatique, chaque jour, auprès de 75 banques françaises, pour le suivi le plus juste possible de l’état de ses finances, qui apparaît aujourd’hui essentiel, pour un bon nombre de Français, qui subissent la crise de la zone euro de plein fouet, et pour lesquels la moindre économie peut s’avérer être tout à fait salvatrice.

Ne se contentant pas de réunir uniquement les informations, Linxo classe également les différentes opérations survenues sur les formules souscrites en diverses catégories, la possibilité étant également donnée de visualiser celles-ci sur un graphique, pour une clarté encore plus grande, tandis que l’envoi d’alertes e-mail, ou SMS, prévient de toute entrée ou sortie d’argent d’un montant inhabituel, ainsi que d’un éventuel risque de découvert, lorsque le solde franchit un certain seuil, assurant donc de pouvoir réagir dans les meilleurs délais et éviter, de cette manière, la facturation de frais bancaires pour rejet de paiement, par exemple.

La transmission d’une synthèse hebdomadaire, puis mensuelle, des différentes opérations effectuées permet également de bien se rendre compte des recettes et des dépenses, créditées et débitées, tout au long de ces périodes et de dresser un bilan précis de la situation pour pouvoir éventuellement reconsidérer l’organisation de son budget et être certain de n’allouer que les sommes souhaitées aux postes considérés comme les plus importants.

Très simple à mettre en place, Linxo est, comme le décrit Bruno Van Haetsdaele, « un service gratuit », qui proposera « à court terme des services payants qui viendront compléter l’offre actuellement disponible pour les particuliers et les PME », le site Internet permettant « d’avoir un contact direct et quotidien avec la communauté active des utilisateurs », élément essentiel pour « l’amélioration du service grâce aux nombreuses suggestions collectées dans les commentaires… ».

En termes de sécurité, les meilleures conditions ont aussi été mises en place pour garantir la totale confidentialité des données stockées. Archivées dans un coffre-fort électronique verrouillé, les informations présentes ne peuvent, en outre, que faire l’objet d’une consultation et, en aucun cas, donner lieu à la réalisation de transactions apportant une sûreté accrue.

Permettant d’économiser, pour tout téléchargement réalisé le 1er, le 2 ou le 3 février, 2,99 €, le tarif habituellement facturé, pour pouvoir profiter de ce service, cette promotion apparaît comme le moment idéal pour tester cet agrégateur de comptes bancaires et de livrets d’épargne, facilitant réellement la gestion du budget de ses utilisateurs au quotidien.

80 euros offerts chez Boursorama Banque

jeudi, février 2nd, 2012

La banque en ligne Boursorama Banque crédite ses nouveaux clients d’un bonus de 80 euros sur leur compte après son ouverture, une offre commerciale attractive pour découvrir tous les avantages de la banque en ligne.

Envie de changer de banque ? De se simplifier la gestion quotidienne de ses comptes en faisant des économies concrètes sur ses frais bancaires ? Rendez-vous chez Boursorama Banque, une banque en ligne aux services dignes d’une grande banque traditionnelle avec un large choix de produits bancaires pour satisfaire à tous les besoins. Boursorama Banque propose à sa clientèle une offre très attractive, les cartes bancaires gratuites, une gratuité sur de nombreuses opérations bancaires, des innovations comme le chèque virtuel, le « money center » pour gérer l’ensemble de ses comptes bancaires en France sur une seule et unique page ou encore des conseillers disponibles jusque 22 h. Les 80 euros offerts à l’ouverture du compte actuellement est un excellent prétexte pour devenir client Boursorama Banque.

L’offre du moment à saisir

En saisissant le code CAV80 sur la première page du formulaire d’inscription, le nouveau client de Boursorama Banque bénéficie d’un crédit de 80 euros sur son compte dans un délai d’un mois après l’ouverture. Cette offre est disponible jusqu’au 29 février 2012, en remplissant correctement son dossier sans faire d’erreurs pour pouvoir prétendre à l’offre. Un bonus appréciable à saisir pour découvrir une relation bancaire qui nous fait changer radicalement d’avis sur la banque en général. Des économies sur ses frais et une prime de bienvenue, que demander de mieux ? !

Fortuneo Budget, le service de gestion de budget multi-comptes

mercredi, février 1st, 2012

Après le MonaScope de monabanq., le MoneyCenter de Boursorama et le Budgetizer de ING Direct, Fortuneo lance Budget, son service gratuit de gestion de finance personnelle ouvert à tout public. La gestion de budgets multi-comptes devient automatique de façon à veiller plus efficacement à son pouvoir d’achat.

Les modalités de fonctionnement de Budget

Pour s’inscrire, il suffit de saisir une adresse e-mail et un code postal sur le site budget.fortuneo.fr. Le code d’activation qui sécurise l’ouverture du compte est transmis à l’adresse mail indiquée. L’usager peut alors importer ses données bancaires en choisissant son mode d’importation, soit en automatique, soit manuellement, soit en mode semi-automatique.

Cette inscription est anonyme et le service Budget de Fortuneo est non seulement gratuit mais aussi disponible pour toute personne titulaire d’un compte, qu’elle soit cliente ou non de Fortuneo.

Aussi, Budget est un service en ligne hébergé en France, au sein même des infrastructures de Fortuneo (Groupe Crédit Mutuel ARKEA). Les données relatives à des informations financières personnelles sont cryptées et stockées conformément aux standards de sécurité bancaires. L’espace est d’autant plus sécurisé qu’aucune opération bancaire n’est possible sur les comptes, l’espace ne comportant aucune fonctionnalité autorisant les virements ou tout autre mouvement. Budget sert uniquement à la consultation des données bancaires et à leur classification.

Les fonctions de Budget

Budget se définit d’abord comme un outil de gestion de finances personnelles ou, plus simplement, de suivi de ses soldes de comptes. Constatant que 70% des épargnants sont multi bancarisés, Fortuneo leur dédit cet outil performant qui leur permet d’afficher sur une seule plateforme leurs comptes bancaires et livrets d’épargne détenus dans plusieurs enseignes. Actuellement, la connexion de Budget est organisée avec plus de 22 banques françaises.

Les données financières sont continuellement actualisées et les opérations sont automatiquement classées en fonction de leur libellé.

Cet instrument conserve pour l’usager un historique des opérations sur 3 ans, ce qui représente un service d’archivage plus long que sur le site Internet de la banque d’origine, où les données ne seront plus disponibles.

Aujourd’hui développé pour Internet, Fortuneo rendra bientôt cet outil de gestion accessible sur iPhone et Android.

Toujours à la pointe de l’innovation en termes de services bancaires, Fortuneo démontre son agilité à répondre aux attentes des Français qui ont besoin d’outil de qualité pour maîtriser leur pouvoir d’achat. Précisément, Budget leur apporte la vision globale et instantanée de leurs comptes, indispensable pour anticiper et optimiser des finances personnelles.

L’arrivée de ce nouvel outil fait partie du développement de Fortuneo qui cultive une forte identité de banque inventive. La banque en ligne s’était lancée sur de nombreuses innovations comme les cartes personnalisables, aujourd’hui généralisées dans de nombreux établissements bancaires, et a également mis au point la carte bancaire virtuelle. Avec un tel palmarès d’innovations technologiques, Fortuneo se devait de démarrer 2012 en fanfare.

Le Salon des Entrepreneurs se dérouler cette année encore en présence de BNP Paribas

mercredi, février 1st, 2012

Fêtant sa 19e édition, le Salon des Entrepreneurs, bénéficiera, cette année encore, du soutien du grand groupe bancaire BNP Paribas, les 1er et 2 février prochains, ce grand nom ayant, en effet, décidé de renforcer encore un peu plus son engagement auprès des micro-entreprises et des PME.

Présent dans les espaces dédiés aux « Conseils aux Repreneurs », le groupe a également prévu d’envoyer sur place des chargés d’affaires qui pourront ainsi dispenser quelques recommandations aux porteurs de projets, répondre à leurs interrogations et leur proposer un entretien personnalisé en agence, plusieurs conférences devant également venir compléter ce dispositif.

BNP Paribas traitera donc également, à cette occasion, des thèmes de l’e-commerce comme « accélérateur de croissance », des solutions de franchise dans le domaine de la création d’entreprise, ainsi que des femmes à l’initiative de tels projets.

Laissant aussi place à la remise du Trophée de la Reprise d’Entreprise, parrainée depuis cinq années par le groupe bancaire et organisée par l’association Cédants et Repreneurs d’Affaires, ce rassemblement sera également l’occasion, pour le directeur commercial de la banque de détail en France, de participer à la conférence « Ils ont repris une entreprise avec succès ! Qui sont-ils ? ».

Apportant déjà une aide précieuse aux futurs créateurs et repreneurs, grâce à ses Maisons des Entrepreneurs, dont le nombre ne cesse d’augmenter, BNP Paribas confirme là qu’elle est toujours prête à soutenir les micro-entreprises et les PME, véritables piliers de l’économie, auxquelles elle a accordé, pour la seule année 2011, plus de 6 milliards de nouveaux crédits.