Archive for mai, 2012

Des Français confiants dans leur banque

dimanche, mai 27th, 2012

Au cœur des préoccupations de tous les professionnels du secteur de la banque, la perception qu’ont d’eux leurs usagers revêt, aujourd’hui, plus que jamais, un caractère tout à fait essentiel dans le développement de ces établissements, raison pour laquelle différentes enquêtes sont menées autour de ce thème.

Une confiance retrouvée

Le dernier sondage en date, réalisé par OpinionWay, à la demande du Cabinet Tilder et de la chaîne LCI, semble montrer une amélioration de l’image des banques, avec 70 % des personnes interrogées qui disent juger leur prestataire comme solide, selon les chiffres publiés ce jeudi 24 mai 2012, parmi les moins de 24 ans et les 65 ans.

Un chiffre également élevé mais moindre dans les autres catégories

Lorsque la moyenne est, en effet, faite, sur l’ensemble de l’échantillon concerné, c’est-à-dire les 1 003 individus représentatifs de la population française âgés de plus de 18 ans, ce même résultat est de 57 %, et ce, qu’il s’agisse aussi bien de leur propre établissement que de l’ensemble des banques du pays.

Un déséquilibre entre les hommes et les femmes

Les hommes affichent vraisemblablement un plus grand optimisme que les femmes, avec des scores respectifs de 73 % et 63 %, contre 67 % et 51 %, pour ces dernières, ces chiffres ne montrent toutefois pas de réels changements à quelque niveau que ce soit, si ce n’est que les usagers reprennent un peu confiance dans les capacités de leur prestataire à se maintenir malgré la crise actuelle.

BNP Paribas réitère son soutien au tournoi de Roland Garros

samedi, mai 26th, 2012

Soutien historique du fameux tournoi de tennis de Roland Garros du fait d’un partenariat établi dès 1973, BNP Paribas vient de confirmer qu’il restera, cette année encore, le « parrain officiel » de l’événement, dont la nouvelle édition débute ce dimanche 22 mai 2012.

Une alliance de premier ordre

Marquant la toute première implication du groupe bancaire dans le domaine sportif, ce partenariat n’a cessé depuis de se développer au point que BNP Paribas apparaît aujourd’hui comme le sponsor principal du tennis dans le monde.

Renouvelé pour cinq années, cet accord verra ainsi fêter l’année prochaine, en 2013, les 40 ans d’une collaboration sans nuage, marquée de grands moments d’une intensité rarement égalée et qui ne peut qu’inciter au prolongement de celle-ci, le tennis reflétant, qui plus est, toutes les valeurs que le groupe bancaire défend au quotidien, à savoir la volonté et le dépassement de soi, tandis que ce parrainage de longue date concrétise également le souhait d’une certaine proximité  et d’un accompagnement de chaque instant, comme a eu l’occasion de le souligner lui-même Jean-Laurent Bonnafé, Administrateur Directeur Général du groupe.

Jean Gachassin, homme issu du monde du rugby, devenu aujourd’hui Président de la Fédération Française de Tennis a pu, lui aussi, faire part de sa satisfaction de voir BNP Paribas renouveler cet engagement, celui-ci avouant considérer cela comme un véritable honneur de pouvoir bénéficier, de la part d’un tel groupe, d’une fidélité à toute épreuve, rappelant que la participation de celui-ci ne se limite pas au tournoi de Roland Garros mais qu’elle concerne également le BNP Paribas Masters, ce dernier allant même jusqu’à dire que c’est grâce à ce soutien que le tennis français peut actuellement être aussi présent au niveau international.

Une présence régulière

C’est, en effet, chaque mois, que le groupe bancaire se trouve être, au final, impliqué dans un événement tennistique, cela procurant, de la même manière, à BNP Paribas, un moyen idéal d’apparaître dans les différents pays où se déroulent ces compétitions et d’acquérir ainsi une image très forte partout dans le monde, l’intensité des émotions partagées dans ces divers tournois ne pouvant que créer un rapprochement entre l’enseigne et les spectateurs et téléspectateurs amateurs de ce sport passionnant.

Profitant des nouvelles technologies mises à disposition, le groupe bancaire a aussi mis en place, toujours dans ce même domaine, un site Internet tout à fait innovant, wearetennis.com, donnant alors l’opportunité, aux passionnés, de suivre toute l’actualité de ce sport et de bénéficier, en plus, de services qui lui sont spécifiquement dédiés, et ce, aussi bien pour le circuit valide qu’handisport, dans un cadre, qui plus est, extrêmement convivial, sans rien perdre non plus de son côté éducatif, familial et social.

Assurant ainsi au tennis un grand soutien et à BNP Paribas de conserver une visibilité quasi permanente un peu partout dans le monde, tout en défendant les valeurs qui lui sont si chères et qui se trouvent également être véhiculées par le tennis, ce partenariat a toutes les chances de durer encore de nombreuses années.

Les Français et les banques en ligne vus par Benoît Legrand, directeur général d’ING Direct France

mercredi, mai 23rd, 2012

Rencontré par la rédaction de 20 minutes.fr, le PDG d’ING Direct France, Benoît Legrand, s’est exprimé sur l’épanouissement du marché des banques en ligne et ses perspectives d’avenir.

Un public de plus en plus nombreux

Benoît Legrand rappelle qu’en France le marché des banques directes tient dans un mouchoir de poche, comptant à peine une dizaine d’enseignes, essentiellement des filiales des banques classiques. D’emblée, ING Direct se démarque puisqu’elle est la seule banque en ligne qui soit réellement indépendante.

Aussi, le concept de banque directe plaît au public puisque l’on estime à déjà 2 ou 3 millions le nombre d’usagers de ces toutes nouvelles enseignes. Si dans un premier temps, leurs offres tentaient davantage les cadres supérieurs, Benoît Legrand note que la clientèle se démocratise de plus en plus.

D’après la dernière enquête Deloitte/ Harris Interactive, la confiance et la satisfaction des clients sont au rendez-vous et Benoît Legrand explique ce succès par les meilleures pratiques des banques en ligne. Elles coûtent moins cher tout en offrant des produits plus performants avec une gestion plus simple et transparente. Elles ont donc apporté une meilleure réponse aux attentes de leurs clients.

Les points forts des banques en ligne

Les tarifs bas des banques en ligne sont indéniablement à l’origine de l’engouement des consommateurs. Cette différence de prix est rendu possible par la suppression des coûts de fonctionnement les plus rédhibitoires des banques classiques. Ainsi, le directeur d’ING Direct souligne sa structure légère en termes d’immobilier et de personnel, ainsi que la simplicité de son offre, un seul produit par grand domaine bancaire, ce qui simplifie encore la gestion informatique, à son tour moins coûteuse.

Benoît Legrand retient également la plus grande proximité des banques en ligne avec leurs clients. La réactivité du service client pour traiter les diverses demandes s’ajoute à l’accès par téléphone mobile.

Les applications mobiles sont précisément au cœur de la stratégie d’ING Direct, contribuant à la proximité et à l’autonomie souhaitées des usagers. La possibilité de réaliser à tout moment des opérations sur ces comptes et souscrire des produits bancaires depuis son mobile, simplement, fait partie des grandes avancées. Ces applications pour mobile accroissent le contrôle des usagers sur leurs comptes, ING Direct ayant à cœur de démontrer que « les Français sont capables de gérer seuls leur livret d’épargne ou leur compte courant ».

Principe de précaution ou frein à la mobilité bancaire ?

Cependant, le développement des banques en ligne s’opère plus lentement en France qu’à l’étranger. Exerçant dans huit autres pays, ING Direct constate la réticence réflexe et le pessimisme chronique des Français, d’avance convaincus que « changer de banque ne changera rien », et relativement suspicieux « si ce n’est pas cher, il y a forcément un os ». La banque en ligne mise donc sur le temps pour gagner leur confiance.

Par ailleurs il existe des freins techniques comme la difficulté pour les Français à changer de domiciliation bancaire sans subir des erreurs parfois lourdes de conséquence. Pour Benoît Legrand, « ce qui pourrait aider, ce serait l’instauration de la portabilité du compte ». Il va même plus loin en rêvant qu’un jour les clients puissent transférer leurs assurances-vie sans perdre l’avantage fiscal.

A la question de l’avenir des banques en ligne, le porte-parole d’ING Direct estime que les pure player vont capter de plus en plus de clients aux banques traditionnelles et déclare « Dans 10 ans, elles auront doublé leur nombre de clients ». Cette belle assurance, loin d’afficher une ambition démesurée, est justifiée par les nouveaux comportements observables des consommateurs.

La nouvelle plateforme vidéo de Boursorama.com

mardi, mai 15th, 2012

Boursorama.com peut se targuer d’attirer en moyenne 11 millions de visiteurs uniques par mois (Source : Google Analytics). Cet étonnant chiffre s’explique par la présence d’un grand nombre d’informations : actualités du secteur, conseils, indices boursiers et vidéos émanant des principales sources françaises et étrangères.

Après son « lifting » de novembre 2011, le site de Boursorama réfléchissait à la manière d’accroître, sensiblement, le nombre de vidéos dans ses contenus. C’est donc, tout naturellement, qu’il a lancé, au mois de janvier 2012, sa nouvelle plateforme vidéo professionnelle, recensant, en un unique endroit, tous les flux et les métadonnées de ses différents fournisseurs d’information. Pour faire face au volume de données qui allait transiter, Boursorama a pris son temps pour offrir, à ses internautes, un outil réactif et efficace. Depuis 4 mois, plus d’un million de vidéos ont déjà été lues sur cet espace.

La force de Boursorama n’est donc pas, de produire des contenus propres, mais de présenter et de  centraliser tous les flux financiers, de façon à ce que le site devienne rapidement une incontournable source de renseignements dans ce domaine. A contrario, la difficulté – face à un tel volume de contenus – est de correctement – et rapidement – indexer les documents, afin qu’ils ne se perdent pas dans le flot perpétuel d’informations.

Enfin, en lançant cette gigantesque plateforme vidéo, Boursorama s’offre, aujourd’hui, une source de revenus non négligeables. En effet, depuis l’introduction de la publicité dans les vidéos, en avril 2012, le site est entré dans une spirale vertueuse : plus l’espace contiendra de vidéos, plus elle générera de trafic / audience et plus elle engendrera des recettes pour le groupe.

80 euros offerts chez Boursorama jusqu’au 30 Mai 2012

mardi, mai 8th, 2012

Jusqu’à la fin du mois de mai, Boursorama Banque propose à ses nouveaux clients un bonus de 80 euros directement crédité sur leur compte courant. Un excellent prétexte pour découvrir Boursorama Banque et changer de relation bancaire.

Le meilleur de la banque en ligne avec Boursorama

Les avantages de la banque en ligne sont indéniables, frais réduits, cartes bancaires gratuites, meilleure flexibilité pour les clients, etc. Boursorama est à la pointe sur son marché en réunissant tous les bénéfices d’une relation bancaire en ligne avec l’expérience d’un acteur historique de la banque en ligne. Les clients de Boursorama profitent de tous les services, que l’on est en droit d’exiger de sa banque, avec notamment une très grande disponibilité des conseillers jusqu’à 22 h en semaine, avec de plus des performances remarquables pour ses produits bancaires, largement confirmés dans les médias s’intéressant à ce secteur. Quelle que soit la demande du client, qu’il souhaite une simple gestion courante, épargner, à la recherche d’un crédit ou par exemple qui a la volonté d’investir en bourse, Boursorama Banque sait proposer la solution adéquate.

Une démarche simple et rapide pour devenir client

La demande d’ouverture de compte s’effectue directement en ligne sur le site de l’établissement. Le nouveau client, une fois son dossier complet se voit adresser une réponse rapide de la part de Boursorama concernant sa volonté de devenir client. Une fois l’ouverture confirmée, le client reçoit tous les éléments nécessaires pour entamer sa relation bancaire et se voit désigner un conseiller personnel. Le bonus de 80 euros est alors crédité sur son compte environ un mois après sa date d’ouverture, la somme est placée sur le compte courant et peut-être utilisé immédiatement. Il s’agit d’une offre à saisir jusqu’au 31 mai inclus qui permet d’entamer avec confiance sa relation avec Boursorama.

Boursorama invite ses usagers aux Jeux Olympiques de Londres avec son nouveau jeu concours

samedi, mai 5th, 2012

Alors que les Jeux Olympiques de Londres approchent à grands pas, constituant l’un des événements sportifs les plus importants de l’année, la banque en ligne Boursorama et Visa, partenaire officiel de l’événement, a ainsi décidé de mettre en place un nouveau jeu concours réservé à ses usagers, permettant aux vainqueurs de profiter de cette manifestation d’une manière privilégiée, constituant une véritable occasion de voir la compétition sous un nouvel angle.

Particulièrement simple d’accès, puisqu’il suffit, aux usagers de Boursorama, détenteurs d’une carte Visa émise par la banque en ligne, de remplir le bulletin d’adhésion, disponible à l’adresse http://www.jeu-boursorama.fr/VisaLondon, pour voir ensuite, l’ensemble de leurs paiements par carte bancaire, augmenter leurs chances d’être tirés au sort, chaque semaine, et ainsi de remporter le lot mis en jeu.

Proposant, aux participants, de gagner un lot composé de quatre allers retours Paris – Londres en Eurostar, de quatre places pour assister à une épreuve olympique, d’une nuit avec petit déjeuner dans un hôtel 3 étoiles ainsi que d’une Carte Visa Prépayée de 200 £, pour une valeur totale de 3 476 €, ce concours constitue une réelle opportunité de profiter pleinement des Jeux Olympiques de Londres.

Constituant ainsi, pour tous les passionnés de sport, une bonne occasion de participer au grand événement que représentent les Jeux Olympiques, ce nouveau jeu concours, organisé par Boursorama, vient, une nouvelle fois, démontrer tout l’intérêt que porte l’enseigne à la satisfaction de ses usagers, leur offrant, en effet, régulièrement l’opportunité de participer à de tels événements grâce à la mise en place d’opérations exceptionnelles.