Boursorama, premier partenaire de vos projets immobiliers

Depuis le 13 novembre 2012, Boursorama banque propose le crédit immobilier au taux de 3,21%, hors assurance. Sans frais de dossier et sans indemnité due par l’emprunteur en cas de remboursement anticipé, c’est l’un des contrats d’emprunt immobilier les plus attractifs du marché. Ne reste plus qu’à trouver l’immeuble !


A partir du 13 novembre, Boursorama baisse encore le taux du crédit immobilier.

Encore à 3,26% il y a peu, le TEG annuel passe à 3,21% pour des emprunts remboursables sur une période maximale de 14 ans. Ces conditions extrêmement favorables sont à saisir car la banque en ligne peut être amenée à les modifier en raison de l’évolution des taux sur les marchés financiers.

100 000 euros à 740 euros par mois

Pour le moment, le nouveau TEG annuel hors garantie est fixé à 3,21 % pour un emprunt  d’un montant de 100 000 € remboursable sur 14 ans.

En ajoutant l’assurance décès invalidité incapacité, le montant des mensualités s’élève à 739,81 € et le crédit revient à un coût total de 24 288,08 € (intérêts et assurances inclus).

Les dossiers recevables concernent les projets d’acquisition d’une résidence principale par un emprunteur de moins de 31 ans.

L’assurance « décès – invalidité – incapacité » est inclue et son montant est calculée précisément pour un emprunteur de moins de 31 ans. Il s’agit d’un contrat d’assurance collectif souscrit par Boursorama auprès de CNP Assurances.

Les dossiers sont aussi accompagnés d’une demande d’ouverture du compte bancaire Essentiel + de Boursorama si l’investisseur n’en est pas déjà titulaire.

La demande de financement doit porter au minimum sur un montant de 50 000 €.

Les frais de dossier sont offerts pour les demandes de financement directement présentée à Boursorama Banque et le remboursement anticipé est possible sans pénalité, à l’exception toutefois des cas de rachat du prêt par la concurrence.

Conformément au code de la consommation, l’achat immobilier est strictement subordonné à l’obtention du crédit et l’emprunteur ne peut s’engager avant l’échéance du délai de réflexion de 10 jours.

Comments are closed.