Les bons résultats de Fortuneo pour 2010 et ses ambitions pour 2015

Voilà un peu plus d’un an, depuis le 16 novembre 2009, que Fortuneo, l’un des leaders actuels sur le marché français des banques en ligne, a justement étendu son offre à l’ensemble des services bancaires pour permettre désormais l’ouverture d’un compte courant, d’un livret d’épargne, d’un contrat d’assurance vie, tout en continuant, bien entendu, dans le même temps, comme depuis le début des années 2000, à ouvrir l’accès, à ses clients, aux marchés boursiers.

Célébrant le premier anniversaire de la mise en place de son offre bancaire, Fortuneo, par l’intermédiaire de Pascal Donnais, son Président Directeur Général, dresse donc le bilan de cette courte période qui permet, tout de même, à ce dernier, de constater que « 2010 sera une bonne année pour Fortuneo. Nos offres de compte courant, associées à des cartes bancaires, Classique, Gold ou Platinum gratuites, et nos livrets d’épargne boostés rencontrent un franc succès », celui-ci profitant même de ce constat pour confirmer que l’enseigne réalise de meilleurs résultats que ceux escomptés lorsqu’il s’agit de viser l’objectif de 600 000 ouvertures de comptes à l’horizon 2015.

Malgré la confiance procurée par cette évolution, Pascal Donnais est bien conscient qu’aucun effort ne doit être relâché, notamment en termes de marketing, celui-ci soulignant que « tous les ans, les principales banques en ligne dépensent chacune une vingtaine de millions d’euros en pub » et que « nous devons réaliser des investissements de communication conséquents pour faire connaître Fortuneo en tant que banque ». Encore récents, ces prestataires doivent, en effet, réussir à entrer dans le quotidien des Français et les différentes campagnes menées jusqu’alors semblent réellement porter leurs fruits, le public étant, sans doute, attiré par les nombreux avantages que procurent ces nouvelles formules, au niveau des tarifs tout d’abord.

Même si le chemin peut parfois sembler encore un peu long, Pascal Donnais voit également de bonnes perspectives d’évolution, pour ce secteur, dans la mesure où il constate également que « le potentiel de croissance est d’autant plus important qu’un client en ligne ne souscrit pour l’instant qu’un faible nombre de produits ». Ayant élargi récemment son offre à l’assurance auto, Fortuneo franchit ainsi, selon son Président, « une nouvelle étape de développement vers la bancassurance », afin de devenir, d’ici à 2015, « un acteur majeur de la banque et de l’assurance », celui-ci prévenant même d’ores et déjà que « nos contrats d’assurance auto seront ainsi parmi les moins chers du marché ».

Si l’enseigne se diversifie, elle n’en oublie pas pour autant de faire évoluer l’ensemble des produits et services disponibles. C’est ainsi que, le 6 décembre, une nouvelle plate-forme de courtage « plus ergonomique, entièrement paramétrable et qui permettra de passer des ordres directement depuis les graphiques » doit être mise en place, garantissant donc un intérêt accru pour les investisseurs qui pourront « passer leurs ordres via le système de « meilleure exécution Fortuneo » qui, dans 66% des cas, devrait améliorer le prix d’exécution des ordres ».

Comments are closed.