Boursorama Banque ferme ses agences pour regrouper son personnel au siège

Ne cessant de rencontrer un succès, en ligne, toujours plus grand, Boursorama Banque a donc décidé, comme le groupe l’a d’ailleurs annoncé, en ce début de semaine, sur sa plate-forme, de fermer toutes les agences qu’elle détient sur le territoire français et de rassembler tous ses effectifs au siège de la société, à Boulogne Billancourt.

Ayant bénéficié de ces locaux, suite au rachat de Caixa Bank, en 2006, ceux-ci lui ont ainsi permis de s’assurer une présence physique, un peu partout en France, même si l’enseigne s’était, dès le départ, séparée de 35 de ses 55 établissements, avant d’en fermer sept autres supplémentaires, en 2008, en Île-de-France, et un dernier, en 2011.

Ne générant que peu de profits pour Boursorama Banque, dont l’un des responsables avoue qu’« une partie infime des contacts se fait en face-à-face », étant donné que même les produits qui nécessitent un suivi plus précis, tels que les crédits immobiliers, se concrétisent généralement en ligne, puis par téléphone, cette solution locale semble être désormais écartée par l’enseigne.

Tous les emplois seront cependant conservés, puisque les collaborateurs présents dans ces lieux seront désormais réunis, en un seul et même point, afin d’« accompagner la croissance du fonds de commerce avec un service commercial regroupé » et « générer une plus grande satisfaction de la clientèle en ligne ».

L’impact de cette décision ne devrait toutefois être connu qu’au cours du second semestre 2011 ; le premier trimestre de l’année permettant cependant, d’ores et déjà, au groupe, d’afficher une hausse de 21 %, due essentiellement à la bonne tenue de l’activité bancaire, au moment où le courtage rencontre quelques difficultés.

Mis à jour le