Boursorama : prochain opérateur de téléphonie mobile ?


La décision devrait être prise à la rentrée. La banque en ligne Boursorama s’apprête à entrer dans le marché ultra concurrentiel des opérateurs virtuels. Si Free Mobile ne l’impressionne pas, c’est qu’elle projette une offre ultra compétitive !

Une diversification inattendue

On savait la banque en ligne, filiale de la Société Générale, être une banque originale et innovante, mais au point d’ambitionner le rôle d’opérateur virtuel de téléphonie mobile, Boursorama créé la surprise.

En préparation depuis plusieurs mois, le projet dans les cartons de Boursorama consiste à proposer au public une nouvelle solution de téléphonie mobile. Il faut dire qu’entre le paiement sans contact et les plates-formes bancaires pour smartphone, les banques ont multiplié ces derniers temps les points de synergie avec l’univers du mobile.

D’après l’information révélée début août par le Journal du Dimanche, Boursorama proposera sur son site des forfaits mobiles et passera par les opérateurs Orange ou SFR dont elle louera leurs services réseaux, comme le font déjà La Poste Mobile et Virgin Mobile.

Contrairement à La banque postale ou d’autres banques qui disposent de leurs agences comme relai de vente, Boursorama distribuera son forfait à partir de son portail Boursorama.com (10,6 millions de visiteurs/mois) et des boutiques The Phone House.

Une décision attendue bientôt

Depuis l’arrivée tonitruante de Free Mobile, qui a changé la donne parmi les poids lourds de la téléphonie mobile avec une offre de forfaits quasi gratuits, la barre est haute pour Boursorama qui devra définir une offre qui soit concurrentielle.

Le courtier et banque en ligne arrêtera à la rentrée sa décision stratégique d’ouvrir ou non son réseau virtuel de téléphonie mobile.

Mis à jour le